Activités Affections Programmes    
 Version imprimable

Bilan comparatif des médicaments au départ

Définition
L’American Society of Health-System Pharmacists (ASHP) définit le BCM comme étant «the comprehensive evaluation of a patient’s medication regimen any time there is a change in therapy » qui a pour objectif d’éviter les erreurs médicamenteuses telles que les oublis, les doublons, les erreurs de dosage, les interactions médicamenteuses, ainsi que pour évaluer l’adhérence au traitement. Un BCM se compose d’une comparaison entre le traitement médicamenteux existant et le traitement médicamenteux précédent et devrait se faire à chaque fois que de nouveaux médicaments sont instaurés. Dans le guide sur la réalisation du bilan comparatif des médicaments dans les établissements de santé québécois, l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec définit le bilan comparatif comme suit : « le bilan comparatif des médicaments consiste, dans un premier temps, en un processus formel de comparaison entre la liste des médicaments/produits (médicaments prescrits, ceux en vente libre et produits naturels) pris par l’usager avant son admission dans l’établissement de santé et les ordonnances émises ainsi que celles valides au moment critique évalué d’un épisode de soins (admission, transfert, congé) et ce, en lien avec l’adhésion thérapeutique de l’usager. Dans un deuxième temps, ce processus permet d’identifier les divergences existant entre les ordonnances de ces deux listes afin que des interventions soient effectuées en vue d’éviter des erreurs de prescription ». Le BCM peut être réalisé au congé du patient, c'est-à-dire à sa sortie de l'hôpital.